voisin-e-s.be

mode

MODE UNISEXE : Ce que l'on en pense, ce que vous en dites

Publié le 20.05.22 par la team VOISIN·E·S

La mode unisexe, tout le monde en a entendu parler et pourtant peu arrivent à l’expliquer, la décrire ou l’adopter. Pourquoi ? C’est justement la question que l’on s’est posée en boutique. Vous avez été nombreux.ses à prendre part à nos sondages. Débrief ici et puis promis, on arrête de vous bassiner avec ça. Oui, parce qu’après, vous allez l’adorer ! 

"Se dit unisexe un vêtement, une coiffure, etc., qui conviennent indifféremment à l'un ou à l'autre sexe" - Larousse.

Voilà pour l’incontournable définition, la théorie dira-t-on. Mais qu’en est-il de la pratique ?

Non-genré ou dit “neutre”,  le prêt-à-porter unisexe est souvent réduit par les médias féminins à une simple tendance slash phénomène éphémère. Et pourtant, loin d’être “de passage” la mode unisexe est un véritable style qui prend de plus en plus d’ampleur. Libération de la parole, du style, de soi, la mode Genderfree [neutre en genre] participe à l’épanouissement stylistique de nombreuses personnes, quel que soit leur style, leur sexe ou leur orientation. De Monique à Léo, en passant par Jean-Luc et Imanie, la mode unisexe conquiert tous les vestiaires.

D’ailleurs, c’est exactement ce que l’on a pu lire dans vos retours. Good vibes & vecteur d’inclusivité, la mode unisexe casse les codes, véhicule une image positive et ultra-tolérante. Elle plait de par son style, ses coupes droites que l’on aurait jadis qualifiées de “garçonnes”, aujourd’hui largement représentées en boutique.

Les haters gonna hate 

Pour certain.e.s, la mode unisexe est par contre une mode masculine, “sans forme” adoptée par les femmes ou les non-binaires. N’en déplaise aux haters, la Genderfree fashion ne se réduit pas de la sorte. Elle s’adapte aux différentes morphologies et ne se vit justement pas à travers un genre, alors pourquoi la ramener à cela ? Pourquoi ne pourrait-on pas faire abstraction des “codes” nous décrivant ce à quoi doit ressembler le vestiaire masculin/féminin ? 

La mode unisexe ne tient pas compte du sexe [Oh what a surprise] et des injonctions de la mode de ces derniers siècles. Au contraire, elle tient compte des types de corps, des corps différents avec ou sans  poitrine imposante, épaules larges, taille marquée, hanches droites, mollets de sportifs, etc. Pour qu’un vêtement aille au plus de monde possible, certaines caractéristiques sont adoucies.

Cela explique donc l’image parfois trop “masculine” perçue par la gente féminine. En voulant gommer les différences, certain.e.s craignent de perdre leur identité. Pourtant, il y a mille façons d’accessoiriser ces pièces pour se les approprier ! En partant d’un pantalon de costume, il est possible d’obtenir un look ultra-féminin, masculin ou simplement neutre. 

POUR LES FRILEUX.SES

S’il y a bien quelque chose que l’on retient du sondage c’est que très peu d’entre vous ont déjà sauté le pas. Ou peut-être l’avez-vous déjà fait sans vous en rendre compte. Pensez à toutes ses pièces que vous possédez déjà dans votre garde-robe et faites tomber vos barrières psychologiques. Non le rose n’est pas réservé aux filles, non les vestes de costume ne sont pas exclusivement taillées pour les hommes et oui, la jupe peut rejoindre le dressing masculin, les romains le faisaient déjà.

Bref, osez osez Joséphine !