voisin-e-s.be

Pourquoi une seconde démarque ?

Prenez cinq micro-minutes, Taties Ambre & Claire – posées dans leur petit canapé vert – vous expliquent leur démarche. 

Les soldes ont été inventées il y a bientôt 200 ans à quelques 230 km d’ici, dans la ville Lumière : Paris. Et, le moins que l’on puisse dire est qu’elles n’ont pas changé tant que cela, du moins sur papier. 

Le principe reste le suivant : à certaines périodes de l’année, le commerçant liquide ses invendus en réduisant leur prix. Un système win-win tant pour l’acheteur que pour le vendeur qui peut, sur base de ces ventes, racheter une marchandise plus adéquate.

Ça, c’est pour l’histoire des soldes, mais pourquoi donc une seconde démarque chez VOISIN.E.S ? Et bien la réponse sera aussi simple qu’honnête : un invendu coûte plus qu’il ne rapporte, alors autant s’en séparer. Si la première réduction ne suffit pas, une seconde – plus imposante – peut aider. 

Chez nous, toujours pas de 70% généralisé (“déçus mais pas choqués” diraient certains) mais un pourcentage en plus sur certaines pièces et/ou marques. Nous parlons ici de 40% à 50% sur des pièces un peu trop légères pour l’hiver…

On ne vous pousse toujours pas à la surconsommation mais si vous en avez besoin, c’est sûrement le bon plan – on dit ça, on dit rien.